Je m’inscris dans une démarche intégrative au carrefour de plusieurs outils psychologiques complémentaires. Attentive à ce que les patients trouvent des solutions pragmatiques ici et maintenant. J’ai trouvé dans les TCC et l’hypnose des outils féconds qui permettent un accompagnement rassurant d’autant que la rencontre avec un psychologue n’est pas toujours aisée, parfois anxiogène et souvent porteuse de représentations sociales péjoratives: “Un psy ? Pourquoi? Mais je ne suis pas fou!”

Les TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive)

En travaillant sur les symptômes et comment ils entraînent des conditionnements défaillants, on essaie de mettre en place de nouveaux types de comportements plus adaptés. En effet le cadre de référence des TCC sont les théories de l’apprentissage (comment se mettent en place les conditionnements) et les théories du traitement de l’information (les modèles cognitifs) à savoir comment le sujet traite l’information: en fonction de son histoire, de ses schémas de pensées, de ses automatismes. Sans oublier les émotions qui interagissent en permanence sur ces deux pôles. Autrement dit et pour parler simplement, face à un problème:

  • Qu’est-ce que je fais ? (conditionnement)
  • Qu’est-ce que je me dis ? (comment je traite l’information)
  • Qu’est-ce que je ressens (émotion)

L’identification de ces interactions permanentes et le travail que nous ferons ensemble permettra d’identifier vos axes de dysfonctionnement. Ces interactions et leurs identifications seront le terreau de notre travail pour une meilleure compréhension de votre problème.

Ce type de thérapie est utile en cas de troubles anxieux, dépressifs, alimentaires, addictifs, trouble de sommeil…

L’hypnose

Depuis quelques années l’hypnose médicale connait un regain d’intérêt qui ce fait de la part des praticiens où des patients désireux d’essayer des méthodes alternatives (pour les douleurs, addictions, phobies etc..)

Mais de quoi s’agit-il?

Oubliez les images de cabaret et de spectacle, il n’en est rien. Il n’y a rien de magique. Il s’agit d’une technique de soin pratiquée par des professionnels certifiés pour traiter de problème de santé.

En permettant au patient de se plonger dans un état de conscience modifié grâce à des suggestions métaphoriques; le praticien aide le patient à comprendre, gérer, modifier, contourner des situations problématiques. Il s’agit d’un état naturel que nous rencontrons plusieurs fois par jour sans le savoir.

Les applications de l’hypnose:

Dans le champs de la santé sont essentiellement: la douleur et la gestion de troubles anxieux (stress, phobie, attaque de panique etc.). On utilise l’hypnose pour toutes les questions de dépendance comme le sevrage tabagique ou les troubles du comportement alimentaires.

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique constitue un exemple typique d’utilisation de l’hypnose médicale à des fins thérapeutiques du traitement de la dépendance.

La procédure que j’ai mise en place prévoit deux séances d’une 1h à 1h30 chacune. A l’intérieur de ces séances je prévois:

  • Un bilan clinique et évaluation de la motivation au changement.
  • Des explications sur la technique et le déroulement thérapeutique.
  • La séance d’hypnose proprement dîtes.
  • Des rendez-vous téléphoniques entre les deux séances afin d’évaluer le bon déroulement de la thérapie et répondre aux questions éventuelles.

Je ne garantis pas le succès, qui pourrait garantir un résultat dans une démarche de soins psychologiques ? Ça ne serait pas sérieux… Mais je peux me prévaloir en revanche d’un certain nombre de succès dans mes expériences passées.

Ce que je peux vous garantir c’est qu’ensemble nous mettrons tout en oeuvre pour faire de votre sevrage une expérience unique dont la portée dépasse le sevrage tabagique lui même!

A noter que la motivation est indispensable et nécessaire au bon déroulement de la thérapie!

Catégories : Outils